Store check

02.2020

[Lecture] Éloge du magasin, contre l'amazonisation

Résumé :

Retail apocalypse. Cette expression désigne la vague de fermetures d’un grand nombre de magasins aux États-Unis depuis une dizaine d’années. En France, le mouvement n’a pas la même ampleur mais l’essor du e-commerce concurrence les ventes « physiques » et contribue à faire progresser la vacance commerciale en centre-ville et dans certaines galeries marchandes. Pour autant, l’avenir des marchés, des boutiques, des centres commerciaux, des friperies, des brocantes, des grands magasins ou des librairies n’est pas scellé. En dépit de la digitalisation des courses, de la remise en cause de la distribution de masse et de l’apparition de nouvelles normes de consommation, le magasin demeure un lieu d’approvisionnement central. Il est également un lieu social et assume d’autres fonctions capables de garantir son existence. Á travers une vingtaine de chapitres exposant les résultats d’enquêtes sociologiques, cet ouvrage propose une contribution originale au débat en mettant en évidence les fonctions symboliques et l’utilité sociale du magasin. Que fait-il à l’individu ? Que vient-il y chercher que les plateformes ne peuvent lui assurer ? Les différents cas traités montrent à la fois l’importance des commerces dans la vie quotidienne des individus et leur capacité à être un espace où se jouent la construction identitaire et le besoin d’appartenance. Ni complainte du progrès, ni tract poujadiste de défense des petits commerçants, cet ouvrage examine les raisons qui poussent chaque individu à consacrer en moyenne deux heures quarante par semaine aux achats hors de son domicile.

De ces faits, et de bien d’autres, Vincent Chabault, sociologue spécialiste de la consommation, conclut que le magasin ne peut pas mourir car son rôle social, mis en relief par les lacunes de l’e-commerce, est trop important. Et c’est justement pour mieux remplir ce rôle qu’il se transforme.

"Éloge du magasin, contre l’amazonisation" par Vincent Chabault aux éditions Gallimard, collection Le Débat, janvier 2020