STORE CHECK

Carrefour multiplie ses potagers en magasin

12 juil. 2017

Carrefour veut devenir le pionnier parmi les grandes enseignes de la GSA à favoriser le développement de circuits-courts en magasins. Pour afficher cette ambition Carrefour a déjà installé l’année dernière un potager sur les 1200 m2 de toits du magasin de Villiers-en-Bière et annonce vouloir renouveler l’expérience dès ce mois de septembre sur le toit du magasin de Massy.

A Sainte Geneviève des Bois l’enseigne tente depuis ce mois de juin une version différente du concept. Une surface de 300 m² située sur le parking attenant à l’hypermarché et près du drive ayant pour vocation de fournir fruits, légumes et plantes aromatiques au rayon frais du magasin. Si les deux potagers ont le même objectif, les dispositifs se ressemblent peu : alors que le premier était un potager perché et cultivé en pleine terre, celui-ci est vertical et cultivé en colonnes. "Cela permet de cultiver 52 plants de salade par exemple contre 9 sur une surface équivalente mais en pleine terre ", explique Pascal Hardy, Président d’Agripolis, start-up francilienne engagée dans la production de fruits et légumes en circuits courts et sans pesticides de synthèse, qui a conçu et exploite le projet.

Ces initiatives de Carrefour ne sont pas des cas isolés. Nous vous avions présenté ici-même un superbe concept découvert à Kyoto. De plus en plus de distributeurs emboitent le pas et réalisent des expérimentations similaires. Le BHV du Marais a inauguré en avril dernier un jardin de 1500 mètres carrés sur son toit. Au Brésil, la chaîne de supermarchés Zona Sul a elle aussi déjà installé en avril 2016 un potager au milieu de ses rayons. Son concept va encore plus loin en proposant à ses clients de récolter eux-mêmes les produits. L’enseigne belge Delhaize prévoit également d’installer cet été un potager de 320 m² sur le toit d’un supermarché d’Ixelles, dans la banlieue sud de Bruxelles.