Haut de page
  • Urgent : Vous êtes en école d’archi ? Brio Toulouse recherche stagiaire

store check


(0||=={Youtube}||?{"
})
9
sept.
2013
Tokyo retail trip #3 : Jins "eyewear fixed on the future"

Suite de notre périple "Tokyo Retail Trip". Aujourd’hui Brio découvre Jins Eyewear, un autre concept de boutiques en vogue au Japon. Une volonté affichée dès l’entrée : ’easy to try, easy to buy’. Le succès étant au rendez-vous l’enseigne a densifié sa présence en implantant d’abord des distributeurs automatiques, puis un concept de Drive pour acheter ses lunettes sans descendre de voiture. On n’arrête pas le progrès !

Jins a un claim assez révélateur de la philosophie de la marque : "eyewear fixed on the future".

On a surtout apprécié le merchandising épuré (less is more) et le mobilier en bois du flagship de Shibuya qui nous a permis d’oublier quelques instants les atmosphères froides et médicales des derniers concepts développés par les grandes enseignes européennes (Designer Makoto Tanijiri). La boutique d’Harajuku s’appuie sur un autre concept, plus "lisse" mais au merchandising tout aussi efficace et dans lequel les codes de la marque restent très identifiables. Les structures verticales réparties sur les tables de présentation des produits permettent d’accentuer la mise en avant des différents segments de l’offre et donnent à l’ensemble un côté aérien assez original. La marque propose 1200 modèles de montures (dont 1000 visibles en boutique) conçues pour s’adapter au visage et à la forme de tête des japonais. Avec des produits de grande qualité à prix abordable ce lunetier se caractérise par sa volonté d’innover, tant dans son offre de produits que dans son mode de distribution.

Outre les multiples collaborations "fashion" ; la dernière innovation en date, Jins PC, fait fureur au Japon. Des lunettes spéciales "computer addicts" pour ceux qui passent 24h sur 24 devant un ordinateur, avec des verres qui filtrent la lumière bleue émise par les écrans , sans modifier la perception visuelle. Il paraît que certaines entreprises les offrent à tous leurs salariés. Un second modèle les "Jins Moisture" est équipé d’un petit conteneur capable de fournir jusqu’à 2 heures “d’humidité” réduisant ainsi considérablement le risque d’assèchement des yeux... le succès étant au rendez vous l’enseigne a du densifier sa présence hors des villes. Alors Jins a trouvé un moyen astucieux afin d’attirer des clients : l’implantation de distributeurs automatiques de ces lunettes spéciales geeks proposant pas moins d’une trentaine de modèles de différentes formes et coloris pour adultes et enfants. Le Japon, on le sait, est le paradis des distributeurs automatiques. Le choix se fait via une « vitrine à écran tactile » et le paiement par carte bancaire. Jins promet de deployer des distributeurs de ce type dans les espaces commerciaux et autres lieux de l’ensemble du Japon à proximité desquels il n’y a pas encore de magasin.

Enfin, il-y-a quelques semaines, Jins a ouvert le premier Eyewear-drive du monde (video ci-dessus), pour acheter ses lunettes sans descendre de voiture - "il était temps" me direz vous !

Crédit photo Shibuya : Brio / Autres visuels : DR

Jins sur le web : http://www.jins-jp.com/