STORE CHECK

Les enseignes en quête de nouveaux formats

24 juil. 2012

Innover c’est aussi créer de nouveaux formats de magasins. Aujourd’hui, après le pop-up store, le kiosque se réinvente. Un format qui a longtemps été réservé à des enseignes de service et de restauration rapide qui ne donnaient pas l’image la plus innovante du commerce. L’ère de la bergerie est révolue...pourquoi cet engouement nouveau ? Simplement car ce format répond en même temps aux attentes du trio consommateur, vendeur et bailleur.

Bénéfices consommateur :

Si le format kiosque est au cœur des stratégies des marques innovantes c’est d’abord qu’il les rapproche de leurs clients. Caractérisé par sa petite surface (15 à 40 m2) le kiosque est implanté au cœur des circulations principales des centres commerciaux. Surtout, il permet de multiplier les points de contact avec les consommateurs au plus près de leurs exigences de préparation ou de service après l’achat. Le rôle du point de vente est aujourd’hui en pleine évolution et la vision de la « consumer-journey » doit s’étendre à l’amont et à l’aval de l’achat.

Bénéfices vendeur :

A l’heure du multi-canal et des comparateurs, le prix n’est plus le seul levier de choix : la promesse de la marque, l’offre produits et la possibilité de toucher et tester sont des leviers indispensables. Face à ce besoin de distinction par l’innovation, les enseignes doivent trouver de nouveaux formats de boutiques faciles à implanter qui aille au devant des flux. Un vrai levier et une approche de merchandising catégoriel étendue de manière globale. Il apporte des solutions tangibles à un consommateur toujours plus exigeant en favorisant l’achat d’impulsion. Implanter un kiosque, c’est ouvrir la commercialité vers les flux avec un merchandising et des produits directement visibles depuis la galerie marchande, une architecture qui permet un véritable espace utilisable à l’intérieur, qui favorise l’expérience. Il favorise la proximité du vendeur dans toute la surface de vente…et devient donc un outil de fidélisation permettant aux marques d’être encore un peu plus près de leurs clients. Une occasion de plus pour mieux répondre aux besoins consommateurs qui recherchent un lien physique et un échange humain avec les marques.

Bénéfices bailleur :

Enfin, le kiosque est la possibilité pour les bailleurs de mettre à disposition de nouvelles surfaces en location en favorisant l’installation de points de vente à la rentabilité au m2 nettement supérieure à celle des magasins de taille standard : moins de vendeurs, une gamme courte, un coût d’exploitation réduit. Dans un contexte de développement des réseaux, la rareté et le coût des baux commerciaux freinent les nouvelles implantations. Ce nouveau modèle de point de vente permet aux marques d’accéder à des centres de premier ordre en limitant l’investissement financier, et donc aux bailleurs de multiplier les surfaces de vente…un format qui a de l’avenir.

Eléonore Golovanoff - BRIO