STORE CHECK

Hermès dévoile sa nouvelle maison

29 nov. 2010

Pivoines corail, hortensias, anémones et amaryllis accueillent le visiteur en bouffées odorantes. Hermès n’a pas succombé à la mode du mur végétal, mais tout simplement installé un fleuriste, Baptiste Pitou, dans l’entrée de sa nouvelle boutique. Plus loin, une librairie, "Chaînes d’Encre", en collaboration avec les éditions Actes Sud, et un salon de thé, "Le Plongeoir", surplombent en galerie l’espace de l’ancien bassin, reconverti en temple du luxe contemporain. Pierre Alexis Dumas,e directeur artistique d’Hermès, avoue avoir eu un léger vertige face au volume du lieu, et à l’équation délicate : comment créer une atmosphère chaleureuse au coeur d’une ancienne piscine de 2000 mètres carrés, fut-elle classée monument historique ? En réponse à cette question, Denis Montel, le directeur artistique de l’agence RDAI (Rena Dumas Architecture Intérieure) a imaginé de hautes cabanes en torsades de bois clair, mimant un campement nomade de luxe. Ce tour de force architectural - à la façon d’un bateau introduit dans une bouteille - invite à une déambulation ludique et étonnée à l’intérieur du magasin. En grande partie dédié à l’univers de la maison, celui-ci présente une collection de mobilier - pour l’heure, des rééditions de Jean-Michel Frank - complétée par une offre, également nouvelle, de papiers peints, de tissus d’ameublement, et de tapis dans des tons sombres et éclatants de rouge, d’orange terracotta, de bleu indigo, d’étoupe et d’anis. 

Hermès : 17 rue de Sèvre. Paris / Source : Anne-Cécile Sanchez - crédits photo DR