STORE CHECK

Amazon Go : "No lines, no check out"

2 mars 2017

D’abord Amazon a ouvert une première librairie en vue d’en ouvrir 16 autres cette année. Puis, après quelques tests de boutiques éphémères, Amazon a ouvert fin 2016 un kiosque de 30 m2 situé à côté de Düsseldorf, dans un centre commercial d’Unibail. Amazon y vend ses propres produits (des liseuses Kindle, des tablettes Kindle Fire et des enceintes Echo dotées d’un assistant personnel). Le lieu ne désemplit pas.

Le géant du commerce en ligne voit déjà plus grand…avec l’ouverture d’un premier supermarché, à Seattle, près de son siège. En phase test il est encore réservé aux employés d’Amazon mais devrait prochainement ouvrir au public.

Un format de proximité dont la surface de vente s’élève à 170m2. Sur place pas de caisse et pas besoin de moyen de paiement. Une fois possesseur d’un compte Amazon et de l’application Amazon Go, il suffit de scanner son smartphone à l’entrée du magasin pour être identifié puis de le ranger dans sa poche. On ajoute les produits à son panier avant de quitter les lieux en toute liberté. Peu de temps après le ticket de caisse est envoyé par email. Le concept baptisé Amazon Go est clair : « No lines, no check out, no registers ».

Amazon a eu recours aux mêmes technologies que celles utilisées par les voitures autonomes explique le e-commerçant. La firme a cependant savamment entretenu le mystère sur les technologies utilisées dans son pilote, à travers trois mots-clés des plus vagues : deep learning (apprentissage machine profond), computer vision (vision artificielle), et sensor fusion.

Expérimentation ou véritable volonté de déploiement ? L’enseigne dément vouloir étendre le concept.

A suivre...